Le 1-er Septembre et la Rentrée des Classes

J'ai eu envie d'écrire aujourd'hui ce post. Car le 1-er septembre est le Jour de la Rentrée des classes en Russie, où j'ai grandi. Depuis toujours, c'est le 1-er septembre. Primaire, collège, lycée.

A l'époque de ma scolarité il y avait un seul parcours: on rentrait dans une école, on faisait les 3 premières années de primaire avec une maîtresse. Ça s’appelait "de la 1-ère à la 3-ème classe". Puis de la 4-ème à la 10-ème on restait dans les mêmes mûrs ( un étage plus haut) et on avait un prof par matière. Mais la classe, les élèves, les gamins restaient les mêmes.

Je suis donc passée 10 ans de ma vie - de 7 à 17 ans-  scolaire , certes, mais c'était plus que cela, avec les mêmes : enfants d'abord, puis adolescents, puis "les jeunes".

Chaque année le 1 septembre j'étais en effervescence, impatiente de retrouver tous ceux que j'ai laissé le 31 mai. Qui a grandi, qui a changé... Quoi, j'ai une-demi-tête de plus que N ??? Alors qu'elle était plus grande que moi avant les vacances!!! j'adore!

Après la maternelle mes parents m'ont demandé à quelle école je voulais aller. Normalement les enfants intégraient les écoles par arrondissements. Mais il y avait dans notre (grande) ville quelques écoles "spécialisées". Où il y avait une sorte de sélection d'élèves: les plus éveillés ou les plus privilégiés par la situation de leurs parents.

Donc, quand mes parents m'ont posé cette étonnantes question j'ai répondu : " à l’école N°45", la seule école de notre (grande ) ville spécialisée dans l'enseignement de la langue française. Je ne sais pas , vraiment, pourquoi j'ai donné cette réponse. La vie a démontré que j'ai fait un bon choix, car 15 années plus tard je partais en France, qui est devenu mon pays d’adoption.

J'ai du passer un "entretien d'embauche" pour être admise à cet école. Et dès l'age de 8 ans j'ai commencé à étudier le français. C'était ma matière préférée. Ça et la littérature.

J'avais une bonne mémoire , ça me sauvait: j'étais bonne élève sans faire beaucoup d'efforts. Je le regrette aujourd'hui. J'aurais fait plus si c'était à refaire.

On portait un uniforme. Le tablier blanc, l'odeur des manuels neufs, les cahiers propres. Même si elles n’allaient pas le rester longtemps. Mes copines chéries, mes profs préférés - le 1 septembre chaque année c’était à nouveau une rencontre et une suite en même temps. Cela crée des liens très particuliers - de grandir avec les même copins-copines pendant 10 ans . C'est un Univers à part.

Je pense souvent à eux, aux murs de mon école. Parfois je les vois même dans mes rêves.

Alors le 1-er Septembre pour moi est toujours plus un début d'une année que le 1-er Janvier.

C'est la photo du 1-er Septembre où nous avions 8 ans et nous allions commencer à apprendre la langue française cette année-là.

Oui, je suis aussi sur cette photo. Si vous me trouvez - vous me dites ;)

Quel est le rapport avec les vêtements vintage? Aucun.

A très vite.

M.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés